Tout savoir sur le ratissage des jardins zen

Le ratissage du sable est caractéristique des jardin japonais. On le retrouve surtout dans les jardins secs plus communément appelés jardins zen, Ryōan-ji en est un bel exemple. ( voir l’article consacré à Ryōan-ji )

.

zen-2629168_1280-1024x768 Tout savoir sur le ratissage des jardins zen

.

Les motifs

.

Les motifs mentionnent presque toujours le mouvement. La notion de mouvement dans les jardins japonais est très importante. Mais dans un jardin sec il n’était pas aussi facile que dans les autres styles japonais de suggérer le mouvement. Les moines des temples zen ont donc trouvé la solution. Créer des motifs rappelant le mouvement de l’eau. Et ces motifs ont une triple utilité :

.

  • Suggèrent le mouvement

  • Mettent en valeur les éléments centraux

  • Apaisent et guident l’esprit

.

Ce dernier point était aussi très important pour les moines. Adepte de la méditation, il fallait que le jardin dégage une certaine part de vitalité. Mais comment apporter de l’énergie dans un jardin d’apparence figée ? Le gravier ratissé en est la solution.

.

Il existe de nombreux motifs et tous possèdent un sens particulier. La plupart évoque l’eau de différentes façons; on peut aussi bien retrouver un motif évoquant un cours d’eau sinueux qu’un motif évoquant une mer déchaînée.

.

zen-2629168_1280-1024x768 Tout savoir sur le ratissage des jardins zen

.

Pour vous aider à choisir vos motifs ou tout simplement par curiosité, je vous ai créé un petit guide avec les 9 motifs les plus utilisés dans les jardins zen. ( cliquez ici )

.

Les outils

.

Dans les jardins japonais, la simplicité est un des concepts clés, les outils ne dérogent pas à la règle. Au Japon, les moines utilisent un grand râteau en bois, avec de longues dents pour pouvoir creuser un sillon profond. Vous pouvez trouver dans des jardins spécialisés ces grands râteaux en bois. Ou alors vous pouvez fabriquer le vôtre avec un manche à balai et une planche de bois dans laquelle vous aurez coupé dans encoches en bois en forme du U ou de V. Assemblez les deux et vous voilà équipés d’un râteau à sable simple et efficace. Vous pouvez aussi utiliser votre râteau de jardin mais celui-ci ne donnera pas un résultat très satisfaisant, vous pouvez commencer à vous entraîner avec celui-ci puis optez ensuite pour un râteau à longues dents.

.

La méthode

.

zen-2629168_1280-1024x768 Tout savoir sur le ratissage des jardins zenAvant de commencer à tracer vos motifs, nettoyer votre zone. Il ne doit y avoir aucune feuille morte, branchage, mauvaise herbe ou tout ce qui pourrait déranger . Puis aplanissez la zone avec le dos d’un râteau, rebouchez les trous éventuels. Puis planifiez vos mouvements ! C’est très important pour ne pas vous retrouver piégés au centre de votre gravier ratissé sans pouvoir en sortir. Imaginez dans votre tête le parcours que vous allez devoir faire, cela vous évitera de devoir repasser dix fois sur ce que vous avez déjà fait.

.

Ratissez en tirant lentement le râteau vers vous, tout en reculant. Appuyer plus fort ou plus doucement sur le râteau, selon le motif choisi et la profondeur du sillon voulue. Si vous décidez de créer des lignes droites, veillez à ce qu’elles soient le plus parallèles possible. Un écart bien que minime créera une grosse différence à l’arrivée. Faites en sorte que vos lignes soient vues horizontalement du point de vue du promeneur; des lignes verticales créerons un déséquilibre dans votre jardin. Lorsque vous rencontrerez un rocher, tracez un cercle tout autour, cela le mettra en valeur et créera une véritable dynamique. Pensez comme si vos lignes étaient des vagues, lorsqu’elles rencontrent un rocher ou un élément décoratif, elles le frappent et le contournent.

.

La manœuvre demande de l’apprentissage et de la concentration. Si les premières fois ne sont pas parfaite, ne soyez pas déçus. Il faut du temps pour maîtriser parfaitement le ratissage du gravier. Vous pouvez vous entraîner sur un jardin zen miniature : ( voir article jardin zen miniature ). Je crée moi même mes motifs en premier lieu sur mon jardin zen miniature avant de l’appliquer sur un espace de plus grande dimension.

.

Éphémère

.

Il est vrai que le coté éphémère de ces motifs peuvent en décourager certains. Devoir refaire presque tous les jours ces motifs peut paraître épuisant et très peu satisfaisant. Mais vous pouvez très bien tracer vos motifs lorsque vous avez des invités chez vous, l’effet de surprise de vos convives est assuré. Vous pouvez aussi les tracer juste avant une séance de méditation au jardin pour avoir un beau tableau visuel. Dans les temples zen, les moines bouddhistes tracent toujours leurs motifs avant de méditer car selon eux, cette activité est déjà une sorte de méditation. Alors si vous revenez d’une journée de boulot difficile, tracez vos motifs pour vous détendre et vous relaxer.

.

Pensez aussi que le côté éphémère de cette réalisation contraste avec le côté immortel des rochers. C’est ce contraste qui donne tout le charme et la quiétude des jardins zen.

.

zen-2629168_1280-1024x768 Tout savoir sur le ratissage des jardins zen

1 commentaire sur “Tout savoir sur le ratissage des jardins zen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *