C’est quoi un jardin japonais ?

Pour bien débuter son jardin japonais, il est important d’en connaître l’histoire. Plusieurs questions vont être abordées dans cet article ayant pour but de poser les bases de votre futur jardin.

  • Quelles sont les origines du jardin japonais ?
  • Quelles sont les traditions du jardin japonais ?
  • Comment le jardin japonais est-il devenu si répandu ?
  • Pourquoi le jardin japonais est encore considéré aujourd’hui comme le style de jardin le plus apaisant ?

 

Se lancer dans la conception d’un jardin n’est pas chose aisée, encore moins celle d’un jardin japonais qui est un sujet très vaste. C’est en plus un style de jardin possédant des techniques de conception traditionnel datant d’une époque très ancienne. Mais vous allez voir, en travaillant ensemble nous allons y arriver !

Nous allons ensemble faire un voyage dans le temps et remonter jusqu’au premier jardin japonais connu. Alors accrochez-vous car nous allons nous rendre dans l’ancien Japon, à l’an 74 après J-C.

.

Les premiers jardins japonais

.

Origine du jardin japonais

.

L’art du jardin est une tradition très ancienne et fortement ancré au Japon. La plus ancienne référence du jardin ornemental remonte à l’an 74. A l’époque, les jardins étaient réservés aux aristocrates. Les jardins étaient coûteux et il fallait un grand terrain, autant dire que le peuple japonais composé majoritairement de paysans n’avait ni l’argent, ni le temps de consacrer une partie de sa journée à s’occuper d’un jardin.

japan-177476_1280-206x300 C'est quoi un jardin japonais ?

A contrario, la famille impériale possédait les terres et l’argent pour entretenir un majestueux jardin, il permettait aussi d’asseoir la puissance et la fortune de la famille. ( Les rois de France faisaient appel à des célèbres architectes pour leur créer d’immenses jardins, permettant pour eux aussi d’affirmer leur fortune souvent signe de pouvoir à l’époque ).

L’idée de posséder un jardin ornemental et non plus un jardin vivrier provient des contacts avec un pays voisin, la Chine. Nombreux seront les jardiniers japonais à s’inspirer de l’art des jardins chinois, en avance dans ce domaine.

Grâce à de nombreuses œuvres littéraires, il a été facile de reconstituer le jardin traditionnel de cette époque.

.

japan-177476_1280-206x300 C'est quoi un jardin japonais ?Le jardin était centré autour d’un très large étang où l’empereur pouvait s’adonner à des activités telles que la barque. Dans une œuvre littéraire ancienne, il est dit que l’empereur aimait passer de longues heures à admirer ses carpes koï nager au bord de l’étang dont certaines pouvaient atteindre des dimensions extraordinaires ( certaines pouvaient mesurer presque 1 mètre ! ). Les berges étaient habillées par de nombreuses plantations aux floraisons extraordinaires, des iris et des roseaux pour ne citer qu’eux. Chaque saison était marquée par des cérémonies autour de thèmes floraux ( on retrouvait par exemple la cérémonie de l’iris ou la cérémonie de la feuille rouge ).

A l’époque, la religion principale était le shinto, religion basée sur certains éléments du paysage que l’on pensait bénis, c’était par exemple le cas pour le mont Fuji. Ont pensait que les arbres, les sources, les cascades pouvaient être habités par des dieux. Autant dire que la nature était un élément sacré et que l’on en prenait soin. Les jardiniers de l’époque essayaient donc de reproduire la nature le plus fidèlement possible, et jouaient sur la représentation de certains éléments. Par exemple un rocher installé dans le jardin suggérait une représentation du mont Fuji.

.

Le bouddhisme dans le jardin japonais

.

En 552, une nouvelle religion arriva au Japon, le bouddhisme. Un nouvel élan culturel venait d’être lancé. C’est pendant l’année 794 que le Japon connut un grand boom culturel. L’empereur de l’époque décida d’établir une ville selon les règles du feng shui. Il installa cette ville sur le versant d’une colline, exposée plein sud, avec au nord une chaîne de montagnes dégageant des ondes positives et protectrices. Kyoto venait de naître. Cette période de renouveau culturel porte le nom de période Heian ( 794-1185 ).

japan-177476_1280-206x300 C'est quoi un jardin japonais ?

Au niveau des jardins, certains changements commencent à apparaître. L’eau reste l’élément central du jardin, mais de nombreuses plantes printanières font leur apparition ainsi que des plantes avec un fort intérêt automnal. C’est aussi à cette époque que nous voyons arriver dans le jardin la plante emblématique des jardins japonais : les azalées. Plante à la floraison spectaculaire que l’on allait chercher directement dans les montagnes. Pendant cette période, la conception du jardin était considérée de plus en plus comme un art, les aristocrates concevait eux même la structure de leur jardin, car le jardinage était considéré comme une activité noble et raffinée.

.

A la fin de l’époque Heian, les jardins s’ouvrent peu à peu aux militaires les plus fortunés. C’est à ce moment que l’on put voir les premières apparitions des jardins secs ( Kare-San-sui ) où l’ambiance zen était l’élément central du jardin. Il regroupait tous les éléments du jardin traditionnel mais la présence de l’eau était simplement suggérée et les plantations étaient plus minimalistes. L’apparition de ces jardins s’explique facilement. Les soldats de l’époque cherchaient un exutoire à leur métier stressant. Amener l’ambiance zen et la perception du feng shui dans le jardin semblait être le meilleur moyen de se détendre et de se couper du monde extérieur avant de retourner aux champs de bataille.

.

Les jardins secs se propagèrent rapidement au Japon jusqu’à leur apogée avec la création du jardin de gravier de Ryoan-ji, en 1499. Un jardin encore intact aujourd’hui et qui attire des milliers de visiteurs chaque année. Dans ce jardin, la suggestion des éléments naturels est poussée à l’extrême à tel point que certaines représentations sont encore débattus de nos jours. ( je consacrerai un article entier pour parler du jardin de Ryoan-ji )

japan-177476_1280-206x300 C'est quoi un jardin japonais ?Ryoan-ji

 

.

La cérémonie du thé

.

Au XVI siècle, l’art du jardin est maintenant inscrit comme une tradition dans tout le Japon. Mais ça ne s’arrête pas là. Une nouvelle tendance va faire son apparition chez les aristocrates et se répand comme un effet de mode, la cérémonie du thé. ( Ce sujet sera développée dans un autre article ).

Grâce à cette tendance, un nouveau style de jardin naît, japan-177476_1280-206x300 C'est quoi un jardin japonais ?les jardins de thé. Dans tous ces jardins se trouve une maison de thé, une petite construction simple faite de bois à laquelle on accède par un pas japonais. Les invités doivent suivre ce chemin très précis pour accéder à la maison, mais plusieurs étapes ponctuent leur avancée. Tout d’abord, le chemin les emmène devant le bassin de purification, leur permettant de laisser toutes leurs idées noires et leur stress à l’entrée du jardin avant d’entamer la cérémonie. Puis le chemin en pas japonais change de rythme pour ralentir la progression du visiteur lui permettant ainsi d’admirer le jardin tout en s’apaisant au fil du trajet. Puis le chemin emmène enfin l’invité dans la maison de thé pour commencer la cérémonie.

Ce jardin se veut reposant, pour cela, il doit être le plus simple et minimaliste possible. Aucune floraison vive, les plantations jouent sur les nuances de vert et de jaune; les espaces pleins du jardin sont créés grâce à la densité des feuillages et aux espaces vides, comme un tapis de gravier par exemple. Une autre règle importante, le jardin doit être clos, c’est à dire séparé du jardin traditionnel, pour renforcer l’effet de cassure avec le monde extérieur.

.

Aujourd’hui, d’autre styles provenant du jardin japonais traditionnel ont été créés, comme le jardin vallonné, le jardin de printemps et d’automne ou bien le jardin vertical ( Nous les détaillerons dans un autre article ). Tous ces nouveaux styles découlent de l’ambiance zen des premiers jardins japonais. C’est pour cela que aujourd’hui, les jardins japonisants restent les jardins les plus apaisants.

.

Pour conclure…

Avec ce blog je vous invite à créer vous aussi votre jardin zen. D’avoir la possibilité de posséder un espace de quiétude chez vous. Un endroit où vous pourrez vous relaxer et même méditer. Et avoir un jardin dont vous serez fier et que vous vous empresserez de faire découvrir à votre entourage.

.

 » Un jardin, même tout petit, c’est la porte du paradis « 

Marie-Angel

.

Cet article vous a plu ?

.

Laissez-moi un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *