C’est quoi Ryôan-Ji ?

Le jardin de Ryôan-Ji est sans aucun doute le jardin sec le plus célèbre du monde. De sa traduction française  » Temple du Dragon paisible », le jardin de Ryôan-Ji semble être LE jardin zen par excellence. Mais c’est quoi Ryôan-Ji ? C’est ce que nous allons voir dans cet article. Je vous ai aussi marqué toute les hypothèses concernant les significations possibles de ce jardin à la fin de l’article.

.

Ses origines,  » un mystère « 

.

ryoanji7-300x169 C'est quoi Ryôan-Ji ?Les origines du jardin de Ryôan-Ji sont aussi floues que la signification de ses pierres. Aucune trace écrite retrouvée à ce jour ne donne le nom du concepteur ni de ses intentions, un véritable mystère… Il faut dire aussi que les nombreux débats inutiles sur la signification de ce jardin ne permettent pas d’y voir plus clair mais ajoute un voile supplémentaire sur ce jardin emblématique.

.

D’après le peu d’écrits retrouvés, on peut remonter la date de sa conception au milieu de l’époque Muromachi ( 1336 – 1573 ) vers 1500. Cependant, certain historiens amènent quelques éléments de réponse concernant ses origines :

.

Remontant vers l’an 983, la famille Fujiwara, riche famille d’aristocrate, fait construire une maison de campagne où se trouve aujourd’hui Ryôan-Ji. En 1450, le très puissant seigneur Katsumoto, vassal du shogun Ashikaga, rachète le domaine et construit sa résidence en bas de la colline, pour profiter d’une vue sur le lac. Sur la colline il fait bâtir un temple bouddhiste qui portait déjà à cette époque le nom de Ryôan-Ji.

.

Mais en 1467, la guerre éclate et Ryôan-Ji est pillé, puis s’en suit un incendie en 1488 qui ravagea la majeure partie du temple. Pourtant après l’incendie, le fils de Katsumoto reprend les lieux et fait reconstruire le temple en 1499. Ce serait vers cette période que le fameux jardin sec ( Kare san sui ) aurait été construit.

.

Mais tous ces mystères qui nimbent Ryôan-Ji ne participent ils pas à son succès ?

.

Petite anecdote tirée du livre  » le japon des jardins  » :

.

Au dos de l’une des pierres, on peut retrouver le nom de deux hommes, Hikojiro et Kotaro. Ces noms seraient la signature de deux ouvriers datant de la conception du jardin. On doute toutefois qu’ils aient participé à la réalisation du plan de Ryôan-Ji. Ils seraient plutôt des ouvriers spécialisés dans les techniques de mise en chantier.

.

Des débuts d’explications ?

.

ryoanji7-300x169 C'est quoi Ryôan-Ji ?Les hypothèses sur Ryôan-Ji sont aussi nombreuses que farfelues, et aucune n’a encore percé le mystère de ce jardin. Pourtant ce n’est pas faute d’essayer, de nombreuses études et auteurs se sont intéressés à ce jardin mystique, sans succès. Nous avons cependant quelques théories intéressantes que nous allons aborder ici :

.

  • Simple jardin de méditation

    .

La plupart des théories s’accorde sur le fait que Ryôan-Ji n’est qu’un simple jardin de méditation sans aucune signification. Oui…. mais c’est un peu simple. Certes le côté méditatif de Ryôan-Ji n’est pas à prouver, les jardins secs ont toujours côtoyé au plus près les concepts zen. Relevons aussi que les moines possédaient une salle de méditation au sein du temple, le jardin était donc plus qu’un simple tableau méditatif.

.

  • Jardin facilitant l’éveil

    .

Intéressons-nous de nouveau aux rituels des moines bouddhistes. Les moines pratiquent la méditation pour atteindre l’éveil, cependant dans les préceptes zen, de simple tâches comme le jardinage ou la vaisselle peuvent aussi permettre d’atteindre l’éveil. Selon certaines écoles bouddhistes, certains intermédiaires comme un mandala permettent de faciliter la concentration et donnent un accès plus rapide à l’éveil. Selon cette théorie, ce jardin serait aussi un intermédiaire pour faciliter l’éveil.

  • Soami Shinso

    .

Soami Shinso est un peintre et architecte paysagiste, sous les ordres du shogun Ashikaga. De nombreuses théories le désignent comme étant le concepteur de Ryôan-Ji. Il serait aussi le concepteur du jardin du Ginkaku-Ji et du Daisen-in. Ce qui alimente cette théorie est son métier de peintre et de paysagiste de la cour. En effet nombreux sont les spécialistes à dire que Ryôan-Ji est l’œuvre d’un peintre pour sa finesse de composition et son équilibre parfait. Malheureusement on ne sera peut-être jamais s’il est véritablement le concepteur de Ryôan-Ji.

.

Pour conclure, le jardin de Ryôan-Ji est aussi mystérieux que fascinant. Si vous êtes comme moi et que vous rêvez d’aller voir ce jardin, je vous conseille d’aller le visiter après un jour de pluie. Étrange comme conseil ? Pas tout à fait, la pluie fera apparaître toutes les nuances de couleurs des pierres, ce qui rendra l’expérience encore plus fascinante.

1 commentaire sur “C’est quoi Ryôan-Ji ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *