C’est quoi un jardin sec ?

Historique du jardin sec

.

portland-1820301_640 C'est quoi un jardin sec ?

Le jardin sec que l’on nomme Kare san Sui date de l’époque Heian ( 794-1185 ). Pendant cette période, le jardin sec n’est pas très structuré et les règles de composition ne sont pas établies. Seule règle que l’on respecte à l’époque : jardin sec = jardin sans eau. Autant vous dire que beaucoup de jardins pouvaient être considérés comme un Kare san sui.

.

Puis l’on retrouve une référence du jardin sec dans le sakuteiki, premier manuel regroupant les techniques de l’art du jardin Japonais, écrit à la fin du XIème siècle. Encore aujourd’hui ce manuel est consulté par tous les paysagistes japonais. Dans ce manuel, le jardin sec est considéré comme un jardin composé de pierres avec une caractéristique qui se démarque des autres jardins : le manque d’eau. Encore une fois, la description n’y est que sommaire, et ce manuel si important n’aborde pas en détail les principes du Kare san sui.

.

portland-1820301_640 C'est quoi un jardin sec ?
jardin sec Ryoan-ji

Le jardin sec va véritablement prendre sa forme pendant l’époque Muromachi ( 1333 – 1570 ). C’est à cette période que nous parlerons pour la première fois des compositions des pierres, du lit de graviers ou de sable, du rôle des mousses etc…

.

Mais le Kare san Sui atteint son apogée en 1499 avec la création du jardin sec de Ryoan-ji. Un jardin qui est aujourd’hui très visité, considéré comme une véritable œuvre d’art dans le monde du jardin. ( un article sera consacré à Ryoan-ji )

.

.

Ses origines

.

portland-1820301_640 C'est quoi un jardin sec ?

Pour parler des origines du jardin sec nous devons tout d’abord aborder rapidement les origines du zen. Les principes zen arrivent au Japon grâce au développement de la pensée bouddhiste. Précepte qui se développe fortement chez les militaires japonais.

.

Si vous avez lu : c’est quoi un jardin japonais ? , vous vous rappelez sûrement que les premiers jardins japonais étaient « réservés » aux aristocrates qui possédaient l’argent nécessaire à leur conception. Mais avec l’ascension des chefs de clans féodaux, les richesses ne sont plus limitées aux aristocrates.

.

Les militaires de l’époque, côtoyant la mort jour après jour, deviennent vite adeptes des concepts tels que le zen et la méditation. Le « vide » de l’esprit leur permet d’atteindre un état de pleine conscience de soi. Ces préceptes leur permettent de ne plus appréhender la mort, un pouvoir très fort pour un soldat !

.

Ce « vide » si important dans la notion de zen va aussi se retrouver dans le jardin sec tant apprécié par les militaires japonais. L’esthétique du jardin va être sobre et simplifié à son maximum. Le raffinement est recherché par l’utilisation du vide. Et l’effet est réussi !

.

La composition

.

Mais l’eau dans tout ça ?

.

portland-1820301_640 C'est quoi un jardin sec ?

Alors oui, les jardins secs ne contiennent pas d’eau comme leur nom l’indique, mais ça ne veut pas dire quelle n’est pas présente. Elle est tout simplement suggérée ! Les pierres, les graviers ou le sable représentent symboliquement l’eau. Les motifs sur le gravier représentent différentes étendues d’eau, comme une mer déchaînée par exemple : je vous invite à aller lire ( article motifs gravier (en cours ) ).

.

Le temps

.

Une des forces des jardins secs est qu’ils sont intemporels. Le temps n’a aucune influence sur lui étant donné qu’il est composé d’éléments non vivants. Autant vous dire que dans les préceptes zen, cette symbolique est très puissante !

.

Montagnes ?

.portland-1820301_640 C'est quoi un jardin sec ?

Dans les jardins secs, les montagnes sont représentées par les rochers, éléments principaux des jardins du type Kare san sui. Certaines compositions sont même des copies miniatures de véritable montagnes, tel que le mont Fuji, possédant une grande valeur symbolique.

.

.

Jardin contemplatif

.

portland-1820301_640 C'est quoi un jardin sec ?Ces jardins sont de véritable tableaux minéraux, créés pour être contemplé. En résumé, personne ne doit l’arpenter, il doit être « juste » admiré. Se promener autour des rochers laisserait inévitablement votre empreinte physique dans le jardin, ce qui casserait l’harmonie du lieu.

.

Le jardin sec est aussi un espace clos, le plus souvent encadré par des murs peints en blanc pour renforcer le contraste des pierres. Les murs ont aussi vocation à couper le jardin du monde extérieur. Comme vous le savez maintenant, se couper du monde extérieur est essentiel dans tout type de jardin japonais.

.

Pour conclure, le jardin sec est un régal pour la vue et pour l’esprit. Mais il est avant tout une des meilleurs représentations des paysages montagneux du Japon.

.

« Les jardins secs sont des représentations raffinées de la nature »

Alexis Demaiter 😉

.

Cet article vous a plu ?

.

Laissez-moi un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *